Les entreprises québécoises doivent interpeler les voyageurs chinois. Voici pourquoi.

5 raisons d’interpeler les voyageurs chinois au Quebec.

touristes chinois au Québec

Un marché en croissance

  • Près d’un demi-million de touristes chinois ont visité le Canada en 2015, et on en prévoit le double d’ici 2020.
  • Le Québec est un marché en rapide croissance, surtout depuis l’introduction de vols Pékin-Montréal. Les organismes de tourisme de la province se sont unis aux agences et associations de voyages afin de faire connaître le Québec, afin que ses entreprises et régions qui créent un contact avec les voyageurs de Chine aient une longueur d’avance sur la concurrence.
touristes chinois au Québec
Le nombre de touristes chinois au Québec croît rapidement.

La culture locale les intéresse

  • Ça dépasse les visites de groupe. Le cliché persiste : suivant un itinéraire millimétré, des touristes chinois descendent de l’autobus à un arrêt typique, prennent quelques clichés et reprennent la route. En réalité, près de deux tiers de ceux-ci visitent la Belle Province seuls, et veulent découvrir la culture locale authentique que le Québec peut leur offrir.
  • Ils sont jeunes, éduqués et laissent les enfants à la maison. Quelque 65 % des Chinois visitant le Québec ont entre 25 et 44 ans, au-delà de la moitié possèdent un diplôme universitaire, et plus de 90 % d’entre eux viennent sans enfants.

Les paysages les attirent

  • Ils viennent pour la beauté du Canada, celle de ses villes et de sa nature. Justement, les Chinois en visite au Québec veulent d’abord et avant tout « voir les beaux paysages ». Cela va du festival des couleurs automnales dans les parcs nationaux et provinces, aux croisières d’observation de baleines.
  • Les touristes chinois veulent aussi voir ce que Montréal et Québec ont de mieux à offrir, dont les restaurants, boutiques et parcs.
touristes chinois Quebec
Les voyageurs chinois visitent le Québec d’abord et avant tout pour « les beaux paysages ».

Ils sont enclins à dépenser

  • Les Chinois dépensent plus au Québec que toute autre nationalité. Ils sont friands de grandes marques, d’articles de luxe et de produits locaux, notamment l’art autochtone et les produits de l’érable.
  • Ils font appel à des sources en ligne. À 80 %, les Chinois organisent leurs voyages sur Internet. Les Chinois possèdent leurs propres médias sociaux comme Weibo et WeChat, sur lesquelles les marques occidentales montent des pages et sites distincts.
  • La Chine utilise des systèmes de paiement différents, dont WeChat et UnionPay. Bien qu’UnionPay ait conclu des accords avec Interac, 59 % des voyageurs chinois trouvent nécessaire de payer avec UnionPay. Donc, pour ne pas manquer le bateau, il est préférable d’accepter ces solutions de paiement.

Il n’y a pas de petit geste

Il est utile de comprendre et de s’efforcer de satisfaire les besoins de cette particulière clientèle. Même quelques mots de chinois peuvent suffire à impressionner vos clients.

  • Il faut plus pour attirer les touristes chinois que de traduire vos brochures et votre site Web; il faut tenter de comprendre et rejoindre vos visiteurs potentiels.
  • Il est crucial d’établir une présence sur une variété de médias comme Weibo et WeChat, sachant que Facebook et Twitter ne sont pas accessibles en Chine. En affichant des codes QR à l’entrée de votre commerce, ou une indication que vous acceptez UnionPay, vous afficherez du même coup votre connexion avec les touristes chinois.
  • Et enfin, comme avec chaque audience, créez une histoire unique à votre marque que vous communiquerez aux voyageurs.

 

touristes chinois Quebec

 
Destination Québec, l’office de tourisme de la province, a sa propre page en chinois sur le très populaire média social de WeChat.

Sources :
– https://www.destinationcanada.com/sites/default/files/2016-08/gtw_china_2014_summary_report_eng-v2.pdf
– http://www.tourisme.gouv.qc.ca/publications/media/document/etudes-statistiques/fiche-marche-chine-2016.pdf
– https://cld.bz/FmOwG5w